*
Robotix 2019



// initialisation des variables
x1 = 10;
y1 = 30;
z1 = 3;

x2 = 10;
z2 = 10;

// nombre de facettes des circonférences
$fn=50;

// définir la circonférence
//des terminaisons de la pièce

module ending(){
cylinder(d=x1,h=z1);
}

//definir les 2 perforations
module perf(){
cylinder(d=x1/2,h=z1);
}

// assemblage de la pièce
// barres et arrondis

module hook(){
cube([x1,y1,z1]);
translate ([x1/2,00,00]) ending();

translate ([00,y1,00]) cube([x2,z1,z2]);
translate ([x1/2,y1+z1,z2])
rotate ([90,00,00]) // angle arrondi
ending();
}

module perf_hook(){
difference() {
hook();
translate ([x1/2,00,00]) perf();
translate ([x1/2,y1+z1,z2])
rotate ([90,00,00]) perf(); //angle perf
}}

perf_hook();
 OpenSCAD
modèle de programmation

Voici le langage propre à OpenSCAD, c'est un langage de description de formes tridimensionelles simple et facile à appréhender. Trouvez ici un modèle de programme pour créer une pièce simple aux bouts arrondis et avec des perforations.
Nous trouvons ici les suivantes fonctions essentielles :
  • cube : qui permet de réaliser des cubes ou des prismes avec les coordonnées X, Y, et Z.
  • cylinder : qui comme son nom l'indique produit des cylindres utilisant les variable "h" pour hauteur et "r" pour rayon ou "d" pour diamètre.
  • translate : pour positionner un objet selon ses coordonnées X, Y, et Z.
  • rotate : fonction qui permet de de définir l'inclinaison d'un objet dans l'espace indiquant des valeurs d'inclinaison pour les coordonnées X, Y et Z.
  • différence : qui crée une "différence d'état, permettent ainsi à un objet qui traverse un autre de créer un perforation.

    Nous avons ici, à fin de rendre le programme plus compréhensible, crée des "modules" qui sont en quelque sorte des sous programmes contenant chaque un les éléments qui composent l'objet.

    L’utilisation des variables prédéfinies en début du programme permet de changer les dimension de la pièce tout en maintenant sa forme.

  • Télécharger le manuel (pdf)